Motion déposée le 15 Mai

28 mai 2014 | Ecrit par SMATHY |

Monsieur le Préfet

Réponse à notre lettre, de Christophe LEONARD, Député Socialiste des Ardennes

14 mai 2014 | Ecrit par SMATHY |

ASSEMBLÉE NATIONALE
Christophe Léonard
Député des Ardennes


COMMUNIQUE du 30 avril 2014


Programme de stabilité budgétaire 2014-2017
un vote fondateur


Hier, la représentation nationale s’est prononcée sur le programme de stabilité de la France pour la période 2014-
2017.
44 député(e)s du groupe Socialiste Citoyen et Républicain (SRC) n’ont pas voté cette perspective budgétaire, soit 41 abstentions socialistes et 3 votes contre chevènementistes.
Pour Christophe Léonard, député de la 2ème circonscription des Ardennes, qui a fait le choix politique de passer du NON à l’abstention pour permettre un rassemblement plus large, ce vote est un marqueur évident de ce début de 2ème temps du quinquennat post-Municipales.
En effet, ce résultat va au-delà du scrutin de référence d’avril 2013 où dans un contexte très différent, 41 députés de la majorité avaient marqué leur désaccord lors de l’examen du projet de loi relatif à la sécurisation de l’emploi (ANI).
Ni béni oui-oui, ni godillot, les députés « lanceurs d’alerte» de la majorité ont, de fait, hier ouvert le chantier d’une VI République, à savoir d’un système institutionnel respectueux de la légitimité des députés, de leur force de proposition, de leur expérience et de leur travail de terrain.

  • Calendrier d'événement

    novembre 2018
    L Ma Me J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    La CGT sème la pagaille à la gare SNCF de Charleville-Mézières

  • Archives