Le 1er Ministre à Charleville

29 novembre 2017 | Ecrit par SMATHY |

Le 1er ministre et une partie de son gouvernement seront à Charleville-Mézières le 14 décembre.

 En juillet, le Gouvernement avait organisé sa première conférence des territoires, débouchant sur des mesures d’austérité sans précédent imposées aux collectivités locales. 13 milliards d’euros d’économies leurs sont demandées.

La deuxième réunion de cette instance a lieu à Charleville le 14 décembre, le Premier Ministre et une bonne partie de son Gouvernement seront dans la Préfecture des Ardennes.

La CGT tient à rappeler que cette conférence se tient dans un département sinistré qui a plus que jamais besoin de solidarité.

Les Ardennes, c’est :

  • 82 allocataires du RSA pour 1000 habitants (CAF, MSA)
  • Un des dix départements les plus pauvres (taux de pauvreté, France : 11.7 %, Ardennes : supérieur à 15 %)
  • 12 % de chômeurs
  • 32 % de jeunes au chômage
  • Taux de mortalité de 9.8 % (un point de plus que pour la région)
  • Une espérance de vie plus faible qu’au plan national.
  • Un sous équipement sanitaire et social (7 places de moins en maison de retraite que la moyenne nationale pour 1000 habitants)
  • Un désert médical (un généraliste pour 765 habitants ; 1 pour 663 dans la région)
  • Des transports collectifs qui se dégradent.

La CGT se prononce pour un véritable développement des territoires, qui passe par la reconquête de l’industrie.

La zone d’emploi des Ardennes a perdu 7 % de sa population en quinze ans, et 28 % d’emplois industriels.

Malgré la casse brutale de celle-ci, l’industrie peut rester un atout.

DISPARITION DE NOTRE CAMARADE

23 octobre 2017 | Ecrit par SMATHY |

Louis VIANNET

Le sens des autres

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Louis Viannet, Secrétaire général de la CGT de 1992 à  1999.
C’est une perte immense pour notre pays et pour notre organisation.
Louis était un homme et un dirigeant toujours à l’écoute des autres, connu pour sa grande ouverture d’esprit et porteur d’une vraie vision sur les évolutions de la société.
Jeune militant au sein des PTT, chacun s’accorde à  reconnaitre sa pugnacité revendicative et sa proximité permanente avec ses collègues. Après avoir occupé diverses responsabilités jusqu’au plus haut niveau de sa fédération, il intègre le bureau confédéral de la CGT en 1982 au congrès de Lille. A cette occasion, il est remarqué pour son intervention condamnant le tournant de la rigueur annoncée par Pierre Mauroy, le premier ministre de François Mitterrand.
En 1992, lorsqu’il est élu secrétaire général de la CGT dans une France marquée par le chômage de masse, la casse industrielle et l’effondrement d’ un monde bipolaire, il s’attèle avec conviction et clairvoyance à  travailler à  l’indépendance de la CGT tout en impulsant son ouverture vers la diversité du monde du travail.
Il est très présent dans le mouvement social de 1995 où il œuvre pour un « syndicalisme rassemblé» persuadé que l’unité syndicale est nécessaire pour redonner espoir et confiance aux salariés et à  l’ensemble du monde du travail.
Il milite également avec succès pour que la CGT trouve sa place dans le syndicalisme européen.
Après avoir quitté ses mandats, Louis n’a jamais cessé d’être présent aux côtés des militants et dirigeants de la CGT avec l’humilité et la réserve qui le caractérisait.
Louis aura profondément marqué la CGT durant les années où il y a occupé des responsabilités, faisant en sorte que notre organisation évolue face aux réalités du monde du travail tout en restant fidèle aux valeurs émancipatrices fondatrices de la CGT.

Montreuil, le 22 octobre 2017

  • Calendrier d'événement

    février 2018
    L Ma Me J V S D
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    La CGT sème la pagaille à la gare SNCF de Charleville-Mézières

  • Archives