DISPARITION DE NOTRE CAMARADE

23 octobre 2017 | Ecrit par SMATHY |

Louis VIANNET

Le sens des autres

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Louis Viannet, Secrétaire général de la CGT de 1992 à  1999.
C’est une perte immense pour notre pays et pour notre organisation.
Louis était un homme et un dirigeant toujours à l’écoute des autres, connu pour sa grande ouverture d’esprit et porteur d’une vraie vision sur les évolutions de la société.
Jeune militant au sein des PTT, chacun s’accorde à  reconnaitre sa pugnacité revendicative et sa proximité permanente avec ses collègues. Après avoir occupé diverses responsabilités jusqu’au plus haut niveau de sa fédération, il intègre le bureau confédéral de la CGT en 1982 au congrès de Lille. A cette occasion, il est remarqué pour son intervention condamnant le tournant de la rigueur annoncée par Pierre Mauroy, le premier ministre de François Mitterrand.
En 1992, lorsqu’il est élu secrétaire général de la CGT dans une France marquée par le chômage de masse, la casse industrielle et l’effondrement d’ un monde bipolaire, il s’attèle avec conviction et clairvoyance à  travailler à  l’indépendance de la CGT tout en impulsant son ouverture vers la diversité du monde du travail.
Il est très présent dans le mouvement social de 1995 où il œuvre pour un « syndicalisme rassemblé» persuadé que l’unité syndicale est nécessaire pour redonner espoir et confiance aux salariés et à  l’ensemble du monde du travail.
Il milite également avec succès pour que la CGT trouve sa place dans le syndicalisme européen.
Après avoir quitté ses mandats, Louis n’a jamais cessé d’être présent aux côtés des militants et dirigeants de la CGT avec l’humilité et la réserve qui le caractérisait.
Louis aura profondément marqué la CGT durant les années où il y a occupé des responsabilités, faisant en sorte que notre organisation évolue face aux réalités du monde du travail tout en restant fidèle aux valeurs émancipatrices fondatrices de la CGT.

Montreuil, le 22 octobre 2017

Prise de Parole de Pascal LATTUADA , SG UD CGT 08 du 10 octobre

10 octobre 2017 | Ecrit par SMATHY |
Il y avait prés de 500 manifestants à l’appel de 6 organisations syndicales ardennaises de ce jour: CFDT, CGT, FO, FSU, Solidaire, UNSA, concernant l’appel des 3 versants de la fonction publique.
La CGT a fait un appel clair aux manifestants de ce jour:
Prise de parole du SG UD CGT 08:
 

Cher camarades, profitons de cette journée où, une fois n’est pas coutume, toutes les organisations syndicales au niveau national ont su se mettre d’accord pour faire front face à la politique de ce gouvernement.

Comment peut-on croire qu’il suffirait d’une seule journée de mobilisation pour faire reculer MACRON. Depuis la rentrée la CGT appelle tous les salariés, les agents des services publics, les privés d’emplois, les jeunes, les retraits à se mobiliser contre la politique de ce gouvernement. Leur feuille de route est déjà toute tracée, leurs intentions sont claires, le libéralisme est leur seule façon d’envisager l’organisation dans notre pays, la flexibilité et la précarité pour mieux servir le patronat et le monde de la finance.

L’intersyndicale de ce lundi 9 octobre n’aura finalement débouché qu’à l’appel à la mobilisation d’un seul syndicat. Nous la CGT! Contrairement aux autres centrales, nous appelons à une nouvelle journée de grève et de manifestation contre les réformes sociales du gouvernement en général, elle se fera le jeudi 19 octobre.

«Car nous avons l’absolue nécessité de continuer le processus de lutte contre les ordonnances et tous le reste. « Les mots d’ordre du 19, seront aussi l’attaque sur la protection sociale, sur les réformes fiscales en cours, la question du service public avec les emplois aidés »,etc..etc.

Il faudra attendre mi novembre pour qu’un mouvement « le plus unitaire possible » se fasse contre les réformes du gouvernement.

Quelle perte de temps !

Nous devront attendre le 24 octobre pout que toutes les organisations se retrouvent au niveau national prétextant pour certaines les rencontres programmées des organisations syndicales avec le président et son premier ministre. Comme si nous pouvions en attendre quelque chose comme si nous ne connaissions pas déjà leurs intentions et leurs projets.

Comment penser que nous arriverons à faire reculer ce gouvernement si nous n’arrivons pas à faire monter la mobilisation la plus unitaire possible.

Emmanuel Macron a prévu de rencontrer les responsables patronaux et syndicaux jeudi 16 et vendredi 17 pour évoquer les réformes à venir (assurance chômage, formation professionnelle, apprentissage).

Chers camarades, ne nous laissons pas endormir par ce semblant de démocratie, les ordonnances en sont un bel exemple.

Une seule solution pour faire reculer Macron/Gattaz la mobilisation tous ensemble tous les jours dans la lutte dans chaque service dans chaque entreprise.

Rendez-vous avec la CGT jeudi 19 octobre.

Le SG UD CGT 08

Pascal LATTUADA

 

  • Calendrier d'événement

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    La CGT sème la pagaille à la gare SNCF de Charleville-Mézières

  • Archives